Atelier de panneaux solaires et Revue de Conception Critique

ParPolyOrbite team

Atelier de panneaux solaires et Revue de Conception Critique

Dans les évènements marquants de la dernière semaine de septembre, nos membres ont eu l’opportunité de participer au Solar Panel Workshop (SPW), tenu chez MDA, et de présenter la Revue de Design Critique (CDR) devant cinq juges très qualifiés, tel que requis par la compétition.

Les deux premiers jours de la semaine furent utilisés pour le SPW, où deux membres de PolyOrbite, Vincent Bougie et Mathieu Lalonde, ont eu la chance de tester leurs habiletés à la soudure en assemblant manuellement des panneaux solaires adaptés pour l’espace, tout en acquérant davantage de connaissances dans le domaine.  «Nous avions deux jours pour pratiquer ce qui se maîtrise normalement en trois à six mois. Nous avons rarement été autant concentrés» disaient à l’unisson nos deux membres.

SPW

Représentants des universités canadienne participant au CSDC lors du SPW

 Ils ont aussi amélioré leur compréhension globale relativement à la conception de satellites, leur assemblage et la phase de tests suite à un tour captivant des installations de MDA. Le concepteur de satellite senior Maarten Meerman est venu directement de Vancouver sur sa propre initiative pour diriger le workshop avec ses connaissances et son expertise considérables. Sur place, nos représentants de PolyOrbite ont aussi eu la chance de rencontrer les autres membres des universités canadiennes participant à la compétition, d’aussi loin que l’Université de Colombie-Britannique jusqu’à nos voisins de l’Université Concordia.

1377285_198924023622159_212407520_n

Les représentants de PolyOrbite accompagnés du superviseur de projet Giovanni Beltrame (5e à partir de la gauche) après le CDR

Concernant la présentation du CDR le jeudi 26 septembre, Anthony Buffet, Martin Caron et Olivier Comtois ont présenté la Revue de Design Critique du nanosatellite devant cinq juges spécialisés dans l’industrie spaciale, incluant le président de la compétition Larry Reeves. Nos deux membres en Chine accompagnés de nos associés de l’Université de Bologne y ont aussi assisté par vidéoconférence. Cette phase cruciale du Canadian Satellite Design Challenge (CSDC) déterminait si PolyOrbite pourrait poursuivre ou non la compétition. Même si le stress avant et pendant la présentation était intense pour nos membres, les questions constantes des juges étaient très révélatrices et surtout constructives. Une semaine plus tard, le résultat positif du CDR fut rendu public dans un courriel certifié, stipulant que PolyOrbite avait officiellement passé le CDR.

 Les membres étaient tous très contents par l’annonce de cette nouvelle, considérant tous les efforts mis en place. Toutefois, la compétition est loin d’être terminée et beaucoup de travail doit encore être accompli. Les phases de construction et de tests sont les prochaines à effectuer.

À propos de l’auteur

PolyOrbite team subscriber