Archives de catégorie Ion Drop

ParPolyOrbite team

IonDrop et Potomac Photonics

iondrop

IonDrop, notre seconde charge utile, est un moteur ionique. Cette technologie résulte de l’accéleration des ions au travers d’un champ électrique.

12696066_10208998802315552
_58365212_n

Le combustible est un liquide ionique confiné dans une cuve en verre poreu. Par capillarité le liquide accède à un substrat en nickel poreux qui est lui même en contact avec le verre poreux. Le nickel, constitué de pores qui ne dépassent pas 2 microns, est recouvert de micro émetteurs ayant une hauteur de 100 micromètres qui sont trempés avec le liquide ionique.
A une distance de 300 microns, une grille percée de micro trous fournit le champ magnétique et les ions accélérés permettent de passer au travers des trous. Cette grille (dimensions: 250 microns de diamètre et 150 microns d’épaisseur) est l’un des éléments clés pour cette conception de propulseur car elle amorce la poussée. Aussi, une grande précision de fabrication est nécessaire pour la réaliser.

 

 

12713991_10208998802235550_297565434_n

7e4af79054d89939b65425ed69570c4f_L

 

 

 

 

 

 

 

 

Photonic Potomac est le fier partenaire de PolyOrbite pour cette mission. Cette compagnie fabriquera en partie tous les éléments nécessaires à la confectionner des ces moteurs ioniques. Ce nouveau partenariat avec Potomac Photonic à beaucoup de valeur pour PolyOrbite et espérons-le, nous aidera dans l’accomplissement de ce défi. Le moteur ionique une fois achevé fournira une poussée de 50 micro Newton, une très petite quantité une fois dîte, mais tout de même suffisante pour ralentir le satellite de 150 m / s sur de longues périodes (2 semaines ou plus).

 

Miniaturiser la technologie de propulseur électrospray est d’une importance fondamentale pour les nanosatellites puisque’elle permet de changer leur orbite et d’augmenter le nombre d’applications réalisable avec des CubeSats.
Avec un Isp (impulsion spécifique) de près de 3000s, ces propulseurs sont vraiment efficaces et peuvent effectuer de nombreuses tâches différentes comme le contrôle d’attitude ou encore la propulsion interplanétaire. Le propulseur développé par PolyOrbite est spécifiquement conçu pour un CubeSat. En effet, il assez petit pour que quatre de ces propulseurs puissent tenir sur une extrémité d’un cubesat.