Structure

Chef d’équipe: Vincent Aguilar (Génie Mécanique, 1er cycle)

Le but premier du sous-sytème structure est la conception de la structure du satellite, cependant la réalisation de cette tache implique plusieurs problématiques. D’une part, le CSDC (Canadian Satellite Design Challenge) impose un certains nombres de requis, les dimensions sont imposées, le poids du satellite ne doit pas excéder 4 kg… D’autre part, tous les sous-systèmes du satellite doivent parfaitement s’intégrer dans cette structure ce qui implique un grand nombre de corrélations qui doivent être prises en compte.

Pour répondre à ces problématiques l’équipe structure s’est organisée de la manière suivante :


L’équipe structure est donc divisé en 4 sous départements :

  • Design : Concevoir la structure et tout éléments liés à celle-ci. Le livrable correspond à un ficher Catia contenant le satellite assemblé.

  • Etude vibratoire : Le CSDC impose que les premiers modes de vibration soient supérieurs à 90 Hz suivant un certain type de sollicitation, les membres en charge de cet aspect doivent mettre en place et réaliser les simulations vibratoires. Le livrable correspond à une simulation validant ou non le Design.

  • Etude thermique : Cet équipe de la même manière que celle de vibration. Le livrable correspond à une simulation thermique afin de déterminer les cas extrêmes (chaud et froid) sur l’orbite. Il permet également de valider ou non le Design.

  • Fabrication : PolyOrbite met un point d’honneur à fabriquer le plus d’éléments par les moyens mis à disposition pour l’EPM. Cependant certains composants nécessitent un savoir faire que nous ne possédons pas. Le but de l’équipe Fabrication est la séparation des composants fabriqués ou sous-traités. Dans les deux cas, le suivi des composants doit être assuré. Les livrables sont des pièces finies et conformes pour les composants fabriqués, et des contrats de sous-traitance pour les autres composants.

 

Lors du mois de Septembre 2015, un partenariat avec Oronos (société technique de l’EPM dont le but est la fabrication d’une fusée… ) cf. https://oronospolytechnique.com

Ce partenariat vise à réaliser un lancement (réel) d’un nano-satellite conçu pour l’occasion, il permettra de tester plusieurs sous-systèmes et de voir si le nano-satellite peut supporter un lancement. Le but du sous-département Partenariat Oronos sera de réaliser un nano satellite adapter à cette mission.