Archive de l’étiquette SGC17

ParPolyOrbite team

PolyOrbite en Australie

En septembre dernier, PolyOrbite a eu la chance de traverser l’océan pour se rendre en Australie afin de participer à divers événements, tous reliés à l’industrie spatiale. Premièrement, du 21 au 23 septembre 2017, pour la première fois de son histoire, PolyOrbite était présent au Space Generation Congress (SGC) à l’université d’Adélaide. Cet événement regroupe des étudiants et des professionnels de partout dans le monde afin de discuter d’enjeux relié à l’espace.

the University of Adelaide

PolyOrbite s’est retrouvé dans le groupe de travail « Diplomatie spatiale » qui discutait des enjeux reliés à l’exploitation des ressources minières présentent dans l’espace.

Groupe picture of the SGC student group on Space Diplomacy

D’intenses sessions de travail mélangées avec des soirées de réseautage on produit, trois jours après le début du SGC, une présentation de 10 minutes sur les conclusions tirées de nos discussions sur le contexte international entourant l’exploitation de l’espace. Par la suite, un rapport a été écrit et sera présenté aux Nations-Unies dans les prochains mois.

Suite à cet événement, du 25 au 29 septembre se déroulait l’International Astronautical congress (IAC) au palais des congrès de la ville d’Adélaide en Australie.

ISEB 2017 Conference room, international student zone
Ayant reçu une bourse de l’agence spatiale canadienne, PolyOrbite, en plus de participer à l’IAC, faisait également parti d’un programme appelé «International Space Education Board (ISEB)» qui regroupait tous les boursiers de différentes agences spatiale à travers le monde sous une même bannière. Plusieurs activités supplémentaires à l’IAC étaient incluses dans le programme tel que des ateliers de programmation de petits robots données à des jeunes de 8 à 12 ans.

En plus de ces activités incluses dans le programme ISEB, PolyOrbite a également participé à celle organisées par l’IAC. Les principaux événements de l’IAC sont des assemblées avec des panels de discussion et un modérateur posant les différentes questions déjà préparées et celle du publique ainsi que des sessions techniques ou des chercheurs et des étudiants présentent leurs projets et leurs découvertes. Une session de présentation interactives où les gens circulent et posent leurs questions aux différents présentateurs s’est également déroulé. C’est lors de cet événement que PolyOrbite a pu présenter une partie de ces travaux.


Autre que les présentations, plusieurs entreprises, agences et universités étaient également présentes avec un kiosque d’information pendant la durée du congrès. Plusieurs gadgets, tel que des lunettes de réalité augmenté, pouvaient être testé par les délégués présents. Une réplique de Curiosity, le rover de Mars, était aussi sur les lieux.

Finalement, comme l’année précédente, l’événement tant attendu pour la fermeture du congrès était la venue d’Elon Musk qui est venu parler du futur de Space-X et de ses projets à venir. Les deux annonces ayant le plus marqué la communauté scientifique présente sont probablement l’annonce d’une présence humaine sur Mars d’ici 2024 et le lancement d’une nouvelle idée de vol suborbitaux pouvant emmener n’importe qui, n’importe où sur terre en moins de 1h.